L’Eglise à l’écoute des jeunes

Rome (Italie). Plus de 300 jeunes du monde entier, se sont réunis au Vatican, au Collège Marie Mère de l’Eglise, du 19 au 24 mars 2018 pour la « réunion pré-synodale » en préparation de l’Assemblée Générale du Synode des Evêques qui aura lieu en octobre sur le thème « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Parmi les 300 participants, des jeunes délégués de toutes les Conférences épiscopales du monde, des séminaristes, des sœurs et des novices. Il y a également des représentants des associations et des mouvements, des étudiants d’écoles et d’universités catholiques, des jeunes du monde de la culture, du volontariat, de la politique et du sport, des jeunes d’autres confessions chrétiennes et religions, des jeunes déconnectés ou qui ont vécu le drame de la prison, de la traite et de la toxicodépendance et un garçon et une fille italiens du Centre Italien de Solidarité (CEIS), voulus par François.

Le Synode n’est pas “seulement un synode « sur » les jeunes et « pour les jeunes », mais aussi un Synode « des » jeunes et « avec » les jeunes » et c’est la « nouveauté » par rapport au passé, et d’une « expérimentation » qui pourrait être adoptée aussi à l’avenir. Ce n’est pas un événement formel, ni une conférence, mais l’occasion « d’écouter » effectivement les jeunes, grâce aussi à la participation de tous à travers le site www.synod2018.va, la page sur facebook.com/synod2018, le profil sur Twitter @synod2018 et sur Instagram, dans les langues les plus utilisées.

La page internet du Synode a déjà eu plus de 500 mille contacts. Les participants aux questionnaires en ligne ont été environ 221 mille. Parmi ceux-ci, 100 500 ont répondu à toutes les questions ; 58 000 filles et 42 500 garçons. Presque 51 000 participants, ce qui correspond à 50,6% des questions complètes, sont des garçons et des filles qui ont entre 16 et 19 ans, ce qui montre que ce sont justement les plus jeunes qui se révèlent être les plus sensibles à cette initiative. Le continent le plus représenté est l’Europe, avec 56,4%, suivent l’Amérique du Centre et du Sud avec 19,8% et l’Afrique avec 18,1%. Parmi les participants qui ont complété le questionnaire, 73,9% se déclarent catholiques et qui considèrent que la religion est importante, alors que les autres catholiques ne considèrent pas la religion importante (8,8%), les non catholiques qui considèrent la religion importante (6,1%) et les non catholiques qui ne considèrent pas importante la religion (11,1%).

L’événement a commencé lundi 19 mars 2018 avec le discours du Pape qui a répondu aux demandes des jeunes convoqués. « Toi que cherches-tu dans ta vie ? Dis-le, ce sera bien de t’écouter ». Le Pape explique « la jeunesse n’existe pas, existent les jeunes avec leurs histoires, que l’Eglise veut entendre. Trop souvent on parle des jeunes sans vous interpeller. Même les meilleures analyses sur le monde des jeunes, bien qu’étant utiles, ne remplacent pas la nécessité de la rencontre face à face. Certains pensent qu’il serait plus facile de vous tenir « à distance par sécurité », ainsi de ne pas être provoqué par vous. Mais les jeunes aujourd’hui demandent de la proximité. Il ne suffit pas d’échanger quelques messages ou de partager des photos sympathiques. Les jeunes doivent être pris au sérieux ! Il me semble que nous sommes entourés d’une culture qui d’une part idolâtre une certaine jeunesse en cherchant à la prolonger, et d’autre part exclut les autres de la participation. Vous êtes souvent éloignés de la vie publique et vous devez mendier des occupations qui ne vous assurent pas un lendemain. Trop souvent vous êtes laissés seuls »

“L’après midi les jeunes, divisés en groupes linguistiques, ont échangé sur la méthode de travail pour élaborer des synthèses en vue du projet final qui sera présenté en séance plénière jeudi 22 mars dans la matinée. Ce premier projet sera ensuite approfondi, soit en séance plénière, soit dans les groupes. Les propositions et les suggestions qui en ressortiront seront réunies dans un texte définitif, dont la présentation et l’approbation sont prévues pour le samedi 24 mars. Le document sera remis au Pape Bergoglio dimanche 25 mars et rejoindra l’Instrumentum laboris, le document de travail des Pères synodaux, ensemble avec les deux questionnaires élaborés les mois derniers, l’un par les Conférences Episcopales mondiales et l’autre par les jeunes directement sur le site Internet du Synode et aux résultats d’un symposium qui s’est tenu à la Procure Générale des Jésuites en septembre dernier.

L’appel du Pape François en concluant : « Nous avons besoin de vous les jeunes, vous nous provoquez à sortir de la logique du « mais on a toujours fait ainsi ». Et cette logique s’il vous plait est un poison. C’est un poison doux parce qu’il nous tranquillise l’âme, nous laisse comme anesthésiés et ne nous permet pas d’avancer. Sortir de la logique du « on a toujours fait ainsi », pour rester créatif dans le sillon de l’authentique tradition chrétienne, mais créatif.

Incontro pre-sinodale del Santo Padre Francesco con i giovani

Ecris un commentaire
1 commento
22/03/2018 21:09:38 - Aida

Queridos Jóvenes representantes de los cinco Continentes,..acompaño con la oración,..para que toda la fuerza Viva que hay en cada uno y una, circule en pleno en este empeño Sinodal 2018....caminar con Jesus Vivo, para seguir atrayendo a otros jóvenes ...a ser Felices y Fermento Evangelico en el lugar que se movilicen,desde Damasco ofrezco ,para un fecundo Sinodal, un abrazo de paz y Esperanza. Hna Aida


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.