Honnêtes citoyens avec l’esprit salésien

Turin (Italie). Les participants aux Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, du 16 au 19 janvier 2020 à Turin, Valdocco, au troisième jour des travaux, abordent le thème ‘’Honnêtes Citoyens avec l’esprit salésien d’aujourd’hui’’, à partir de l’écoute des intervenants de la table ronde, conduit par don Moreno Filipetto, Responsable de la Communication de la Province Salésienne du Piémont et de la Vallée d’Aoste (ICP).

Sur la scène, se sont alternés :

Emma Ciccarelli, Salésienne Coopératrice, vice présidente nationale du Forum des Associations Familiales, représente la famille à l’intérieur de la Consulte Nationale de la Conférence Episcopale Italienne.

« Les problématiques du quotidien nous concernent tous. Nous ne sommes pas seulement habitants du ciel, mais de cette terre dans laquelle chaque personne a des besoins. Se mettre à l’écoute de ces besoins, répondre non seulement par la proximité mais aussi en construisant une société plus juste, je crois que c’est pour nous salésiens un impératif, parce que nous venons au nom d’un envoi, celui que nous a laissé don Bosco qui est celui d’une charité apostolique, d’incarner l’amour pour les jeunes dans une œuvre concrète ».

Joaquín Martín Calleja, Salésien Coopérateur, coordinateur de l’accompagnement d’un groupe d’écoles Salésiennes en Andalousie et dans les Iles Canaries (Espagne).

« L’école comme lieu de rencontre, où se trouvent des jeunes de toute situation, est un lieu dont il faut prendre soin, c’est une plateforme de salut intégral de la personne. C’est fondamental de parler de la personne comme d’un tout. Quand on sauve une personne on sauve l’ensemble. La vie salésienne est une opportunité pour sauver beaucoup de jeunes ».

Jorge Santos, Ancien Elève des Salésiens de Lisbonne (Portugal) a été Juge et formateur de juges. Il se consacre au volontariat dans les situations de pauvreté.

« Je me suis toujours consacré à chercher d’obtenir une justice concrète et non formelle. (…) Je pense qu’aujourd’hui nous ne pouvons pas être des chrétiens qui ne fassent pas du volontariat. Je veux être une porte ouverte pour les pauvres. Très souvent les pauvres n’ont que nous. C’est un devoir de faire comme a fait Jésus Christ ».

Nico Lotta, Salésien Coopérateur de la Sicile et Président du Volontariat International pour le Développement (VIS).

« Quand nous éduquons de quel côté sommes-nous ? (...) Sommes-nous confrontés à un phénomène historique et structurel de migration, en particulier en ce qui concerne les jeunes victimes de la traite des êtres humains? La famille salésienne, comme le rappelle Don Angel, est profondément liée au phénomène migratoire. Don Bosco lui-même est un migrant qui commença son œuvre avec les enfants migrants, il envoya les premiers missionnaires au service des migrants en Italie et aussi dans tant de régions du monde, nous continuons ce service avec cet esprit, pleinement intégré dans le charisme salésien»..

Pour conclure la matinée avant la célébration Eucharistique présidée par don Eusebio Munoz, Délégué SDB, pour la Famille Salésienne, ce fut le témoignage de l’engagement sur le territoire des Anciens et Anciennes Elèves des Filles de Marie Auxiliatrice de Rossana, de la Province de Cuneo.

Dans l’après midi la visite guidée du Valdocco et de quelques lieux de Turin aux racines salésiennes de “Bons Chrétiens et d’honnêtes citoyens” et le partage par Groupes de la Famille Salésienne d’appartenance.

La journée s’est terminée par la fête en famille, organisée par les Novices Salésiens du Noviciat du Colle Don Bosco (Castelnuovo d’Asti). On a vu se produire quelques représentants des groupes de la Famille Salésienne et la fête s’est terminée par un petit spectacle des jeunes de l’Association de Marie Auxiliatrice (ADMA) de Turin et le « mot du soir » du Recteur Majeur. « C’est beau de terminer la journée ainsi, au milieu des jeunes. Ici au Valdocco tout nous parle de Marie et de don Bosco. Non le grand mais le Don Bosco qui comprenait que sa vie était une vie simple d’amour pour les jeunes – ‘’Pour vous j’étudie, pour vous je travaille, pour vous je suis prêt aussi à donner ma vie’’ (Don Bosco) – pour rechercher le bien des enfants et des jeunes parce que nous avons une vie avec de profondes convictions, pour les aider à être de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens. La Famille Salésienne de don Bosco aujourd’hui est plus vivante que jamais ».

La XXXVIIIe Edition des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne se termina le 19 janvier avec la célébration Eucharistique dominicale présidée par le Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco, Don Angel Fernandez Artime et avec la rencontre finale de conclusion au Grand Théâtre du Valdocco.

FlickrFMA

Ecris un commentaire
1 commento
25/01/2020 10:24:08 - Sr. Elizabeta

Le Giornate di Spiritualitä della Famiglia Salesiana sono state splendide, ricche. Grazie a tutti che gli hanno preparato.


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.