Données sur le trafic des mineurs

Données sur le trafic des mineurs

Un nouveau rapport des Nations Unies sur le trafic des êtres humains est sorti. L’étude a pris en considération 155 nations. L'évaluation globale affirme que pendant qu'augmente le nombre des sentences, beaucoup de gouvernements nient encore l'existence du crime. La relation n'offre pas les données numériques annuelles des personnes victimes de trafics, mais les estimations sont de 2.5 millions de personnes selon l'Organisation Internationale du Travail (OIL) et 800.000 personnes selon le Département de l'État des Etats Unis. De ces nombres, 80% des crimes se concentrent sur l'exploitation sexuelle. Il est mis en évidence cependant qu’un tel pourcentage pourrait être le fait des crimes les plus visibles et les plus dénoncés. Ce qui est alarmant c’est que 20% de ces personnes subissant l'exploitation sexuelle ont moins de 18 ans. La donnée est pire pour le Sud-Est de l’Asie et quelques parties de l'Afrique où les mineurs subissant l'esclavage sexuel constituent une majorité. L'exploitation des mineurs ne se limite pas au sexe. En effet, beaucoup d’enfants subissent l’esclavage dans le travail forcé : dans la pêche, dans l'agriculture et dans les usines de tissage.
Il est important de se rendre compte de ces données actuelles en cette année où nous célébrons le 20e anniversaire de l'approbation de la Convention sur les Droits de l'Enfance.

Pour accéder à la relation complète en langue anglaise, française, espagnole, russe, arabe et chinoise, visiter le site :
http://www.unodc.org/unodc/en/human-trafficking/global-report-on-trafficking-in-persons.html

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.