Voix de la Terre Sainte

Voix de la Terre Sainte Durant son dernier voyage en Terre Sainte, le pape a été accueilli avec enthousiasme par les communautés chrétiennes qui vivent dans ces Nations. Nous avons demandé aux fma de la Province du Moyen Orient, comment elles s’étaient préparées à cet événement, arrivé peu de jours après la fête de la Reconnaissance à Mère Générale dont elles étaient les protagonistes. En outre, il est intéressant de lire ce que cette visite a signifié pour elles.

En Jordanie, première nation visitée par le pape Benoît XVI, pour les préparatifs au niveau du comité des jeunes et de tout le Diocèse, Sœur Amira Kondos directrice à Amman a été impliquée à plein dans la préparation, et les jeunes postulantes et aspirantes ont participé aux deux chœurs : latin et melkite. Tout ceci a demandé temps et engagement mais a porté des fruits de joie. Le programme préparé a souligné le visage spirituel de l'église avec la bénédiction de la première pierre pour deux églises dans le lieu du baptême ; l’autre culturel avec la bénédiction de la première pierre de l'université catholique, qui sera érigée à Maadaba, et social avec la visite au centre des handicapés promu par le diocèse. Les sœurs mêmes disent : «La joie des chrétiens et l'orgueil d'appartenir à l'Église Catholique ont été exprimés de mille façons, dans le forum du site catholique de la Jordanie se lisent tant de commentaires de gratitude et de désir d’un, plus grand engagement dans l'église et dans la vie, l'attention que le Pape a dédiée aux églises orientales «sœurs», et non plus séparées, a été appréciée de tous. La même chose se dit de la rencontre avec le prince Gazi dans la mosquée El Houssein. Le Pape est, pour tous, un constructeur de ponts de paix et de dialogue dans la vérité et dans la charité».

En Terre Sainte les soeurs de Bethléem, de Cremisan et de Jérusalem ont pris part à tous les offices et rencontres, chacune selon ses possibilités. Toutes disent avoir reçu du saint Père un supplément d'énergie pour continuer à croire que le bien semé portera ses fruits et à espérer avec la population à laquelle elles se consacrent jour et la nuit, que la paix viendra et qu’il ne faut pas se fatiguer de l’implorer et de la construire !

À Nazareth : les fma ont participé à de nombreuses rencontres d'organisation tant avec les écoles catholiques qu'avec la mairie. Elles ont porté le petit déjeuner aux ouvriers qui travaillaient sur le mont du précipice pour préparer au mieux le lieu de la rencontre. Le Maire, Ramez Jaraisi, chrétien, et le maire adjoint, Ali Sallam, musulman, ont donné une preuve de leur accord, de leur collaboration unique. A la joie et la satisfaction de tous les citoyens !

Voilà les témoignages de nos sœurs : Y ont participé beaucoup de nos élèves, même musulmans qui ne voulaient pas perdre cette occasion historique ! «Le Pape est venu pour tous, non seulement pour les chrétiens», disait une jeune. Le lendemain de la rencontre, les mêmes jeunes ont partagé entre eux ce qu’ils avaient ressenti : les chrétiens étaient heureux et ont compris la grandeur et l'universalité de l'Église. Un jeune musulman en rapportant les mots de son père a dit : «Nous sommes heureux que tout ce soit bien passé, les peurs ont été démantelées et nous avons montré au monde que nous sommes unis chrétiens et musulmans». Un enseignant a dit : «J'ai retrouvé la foi, j’étais très ému, je sentais que le Christ même me parlait». Et un autre : «J'ai eu l'impression d'être né de nouveau, je sens que Jésus veut quelque chose de moi». L'attention aux frères des autres églises et leur participation à notre joie dit la volonté de vivre de milles façons l'unité qui n'est pas si loin ! ».

Soeur Ibtissam Kassis, vicaire Provinciale dit : «Personnellement j'ai été très impressionnée par la rencontre interreligieuse réalisée à Nazareth qui s’est terminée par un chant-prière pour la Paix entonné par un rabbin, durant lequel le pape nous a tous invités à nous prendre par la main ! Encore une fois le pape se montre constructeur de ponts, tisseur de réseaux, et planteur de tentes ! Le désir de paix est grand en tous ! De l'aéroport avant de repartir pour Rome, on peut considérer le discours adressé à tous comme la synthèse de tous ses discours et surtout l’expression de la vision du Pape et son impartialité pour les deux peuples israëlien et palestinien ! Il nous a fait le don d'une grande joie, mais il nous a aussi donné une consigne très prégnante : vivre à plein notre témoignage chrétien, nous sommes une minorité mais nous sommes le levain, le sel et la lumière ! Soutenues par sa bénédiction nous sommes sûres de la suivre ».

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.