Journée Mondiale des Réfugiés

Journée Mondiale des Réfugiés Les réfugiés dans le monde. Selon le rapport du «Global Appeal 2009» réalisé par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le nombre le plus important des réfugiés -environ 3 millions de personnes- provient des pays de l'Afrique sud-occidentale, 2,5 millions sont originaires des pays du Moyen Orient, en particulier de l'Irak, et environ 1million et demi proviennent des régions de l'Europe centrale et de la Baltique. , A la fin de 2007, en ce qui concerne les nationalités, avec 3 millions de réfugiés, c’est l'Afghanistan qui produit le plus grand nombre de personnes obligées d’abandonner leur pays. Suivent : l'Irak avec 2,3 millions de citoyens en fuite, le Soudan (523 mille), la Somalie (457 mille), le Burundi (376 mille) et la République Démocratique du Congo (370 mille). Dans la majorité des cas ces personnes trouvent abri dans les pays limitrophes, souvent à l'intérieur de de camps de réfugiès, dans des conditions de marginalisation sociale et avec des difficultés d'accès aux services de l'instruction et de la santée. Une condition vécue aussi par l'immense population des personnes qui, à cause de guerres et de violences généralisées, ont été forcées de chercher abri dans des zones plus sûres de leur pays et qui, en 2008, ont atteint le quota de 26 millions. Aujourd'hui les pays qui reçoivent le plus grand nombre de réfugiés sont le Pakistan, avec environ 2 millions de personnes dont la majorité est en fuite de l'Afghanistan, et de la Syrie avec plus de 1,5 million de réfugiés, dont beaucoup d’irakiens. Suivent l'Iran (964 mille), l'Allemagne (579 mille), la Jordanie (500 mille) et la Tanzanie (436 mille). L'Europe et les pays industrialisés. En Europe, sont actuellement présents 1,5 million de réfugiés, 14% du total. Pour rejoindre les pays européens ces personnes ont accompli des voyages longs et risqués sur de vieux bateaux bondés ou, comme il se passe pour la majorité, à pieds, en camion et par avion. Tous sont des victimes de trafiquants d'êtres humains qui demandent des milliers d'euros pour risquer la traversée. Selon le rapport de Fortress Europes, la revue de presse qui, de 1988 à aujourd'hui, fait mémoire des migrants, victimes à la frontière, en 1994, 3.467 immigrés ont perdu la vie dans la traversée du Canal de Sicile, alors qu’en 1988 le nombre total des victimes recensées aux portes de l'Europe était de 13.771. Malgré les difficultés et les dangers des voyages de l'espoir, en 2008 les demandes d'asile présentées dans 51 pays les plus industrialisés du monde ont été de 383 mille, 12% en de plus qu’en 2007. Une donnée due au grand nombre de demandes présentées par des Afghans (+85%) et des somaliens (+77%), réfugiés des guerres et des violences qui ont mis à genoux des populations entières. Ce sont toutefois les réfugiés irakiens (40.500) qui représentent la population la plus importante dans les pays industrialisés, suivis des russes (20.500), des afghans (18.500) et des chinois (17.400). La majorité a demandé asile dans les Etats Unis où sont parvenues 49 mille demandes, au Canada (36.900), en France (35.200), en Italie (31.200) et dans le Royaume Uni (30.500). Selon le rapport de l'«Asylum levels and trends in industrialized countries 2008» de l'Unhcr, en 2008, on a vu une augmentation des pays dans lesquels les demandeurs d’asile ont présenté une demande de protection internationale. Les Irakiens, par exemple, en 2004 ont demandé l’asile dans 7 pays alors qu'en 2008 c’est dans 14 pays qu’ils ont fait la demande. Ce phénomène est un effet de l'introduction de politiques d'asile toujours plus restrictives dans les pays les plus industrialisés. C’est le cas de la Suède où l'adoption d’une politique plus sévère a causé une réduction de 67% dans le nombre de demandes présentées par les irakiens entre 2007 et 2008. Le rappel du 20 juin. La Journée Mondiale du Réfugié a été instituée en 2000 par les Nations Unies pour rappeler justement l’histoire des réfugiés monde entier et pour solliciter des Gouvernements et les citoyens à l'engagement de responsabilité et à s’engager concrètement à côté et en faveur de qui fuit son pays à la recherche de protection. Avant cette date, pendant des décennies, cet appel a été célébré dans le continent africain, la région du monde qui reçoit le plus grand nombre de réfugiés. Pour plus d’information consulte le site Internet de l’UNHCR: www.unhcr.org

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.