L’accueil du Recteur Majeur, dans les communautés FMA du Congo.

L’accueil du Recteur Majeur, dans les communautés FMA du Congo.

Cette année nous fêtons le centenaire de la présence salésienne dans la République Démocratique du Congo. L'arrivée des premiers missionnaires salésiens remonte en effet au 10 novembre 1911. C'est la raison de la visite du Recteur Majeur à la nation congolaise depuis le 27 avril dernier.

Vendredi 30 avril, le Recteur Majeur a rencontré tous les jeunes des œuvres salésiennes à la Cité des jeunes. Après l'accueil et la prière d'ouverture, le 9 e successeur de Don Bosco a entamé une conversation avec les jeunes par une série de demandes et de réponses, suivie de poésies, de danses, de chants et de cadeaux de la part des jeunes.

Ce même jour l'après midi, le Recteur Majeur a rassemblé la famille salésienne au Lycée Technique Hodari des FMA. A peine arrivé, les élèves du Lycée lui ont réservé un accueil très chaleureux, ils ont semé de la farine par terre où il devait passer, expression d'invocation de bénédictions divines. Puis les élèves lui ont remis une casaque et un bâton pour symboliser le souhait qu'il soit un bon pasteur pour les jeunes du lieu.

Dans le salut de bienvenue, on lui a rappelé quels sont les défis que doivent affronter les éducateurs dans la formation de la jeunesse congolaise: crise morale, culturelle et spirituelle. Pour manifester leur joie de rencontrer le successeur de Don Bosco, les jeunes filles ont exécuté des danses et des chants. Pendant ces célébrations Don Chavez leur a recommandé de se laisser former par ce qu'ils sont l'avenir du pays. Le Congo n'est pas un pays pauvre. La crise provient d'une formation erronée de la mentalité de quelques personnes.

Après avoir passé un long moment avec les jeunes, Don Chavez a rencontré les représentants des divers groupes de la famille salésienne. Dans son intervention il leur a confié cinq choses à réaliser pour le prochain centenaire : défendre la vie, promouvoir la famille, favoriser le développement de l'éducation, évangéliser et créer une culture vocationnelle.

Samedi 30 avril, le Recteur Majeur est allé à la Kafubu, où il a visité les communautés des FMA et des SDB qui s'appellent le Valdocco du Congo où il y a aussi les novices des FMA et des SDB.

Après l'accueil et un bref salut, les jeunes des trois écoles de la Kafubu se sont recueillis au cimetière, où sont enterrés les pionniers de l'œuvre salésienne au Congo, lequel est situé à 100 mètres de la communauté des FMA. Ensuite le Recteur Majeur a visité le noviciat des FMA. Paraphrasant Saint Jean de la Croix et Jean Paul II le Recteur Majeur a invité les FMA à être un remède pour la société qui ne peut rien faire sans les consacrés. « La vie consacrée, dit-il, n'est pas une œuvre philanthropique ou sociale, elle révèle l'amour de Dieu pour les hommes ».

Le premier mai dans la cité des jeunes, il y eut une grande célébration eucharistique pendant laquelle sept confrères ont prononcés leurs vœux perpétuels. Une délégation de sept FMA provenant de la Zambie a assisté à cette célébration.

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.