L’année 2012 sera sous le signe de l’énergie renouvelable et de la protection de l’environnement

L’année 2012 sera sous le signe de l’énergie renouvelable et de la protection de l’environnement Selon l'OIM, l'Organisation Internationale des Migrants, en 2010 les réfugiés climatiques ont été de 50 millions. En 2050, toujours selon les estimations de l'OIM, les migrants du climat seront 250 millions. Des situations climatiques toujours plus extrêmes, rendent inhabitables des lieux qui il y a seulement quelques décennies accueillaient des populations entières. Les premières îles à être évacuées ont été le Carteret au sud de la Papouasie Nouvelle Guinée dans le Pacifique. Il y a encore beaucoup d'autres îles qui doivent être évacuées prochainement à cause de la constante élévation du niveau de l'océan mais aussi les populations qui vivent à l'intérieur des terres. A ces phénomènes de tempêtes toujours plus violentes et toujours plus fréquentes, succèdent des périodes de sècheresse toujours plus longues qui mettent en péril la vie de millions de personnes. Des inondations dévastatrices ont caractérisé cette année 2011. En Asie on compte des centaines de morts et chaque année qui passe, le nombre des victimes augmentent ; l'Europe, continent non habitué à de tels désastres climatiques, doit tenir compte de ces situations nouvelles et dramatiques. Le sud des Etats-Unis aussi a été victime d'un grand nombre d'ouragans jamais vu jusqu'à ce jour. L'organisation météorologique de l'ONU (WMO) a déclaré qu'il n'y avait jamais eu une année aussi chaude depuis 1850, l'année où l'on a commencé les mesures de façon constante. De la même manière qu'en juillet les populations de la Corne de l'Afrique ont été victimes de la sècheresse la plus grave enregistrée dans les derniers 60 ans.

Les enfants. Une attention particulière est portée aux plus petits. Ce sont en effet les enfants, selon l'UNICEF, une des catégories qui souffre et souffrira le plus des changements climatiques. Les conséquences des désastres climatiques sont nombreuses : destruction des cultures, des animaux et des édifices. La possibilité de survivre dans de telles conditions est beaucoup plus difficile pour les enfants que pour les adultes. L'alarme de l'ONU est claire : la planète se rapproche rapidement d'un point de non retour.

2012 : l'année des énergies renouvelables. Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l'ONU, a annoncé que 2012 sera l'année des énergies renouvelables. La consommation énergétique dans les 20 années à venir croîtra de 40%, donc les pays en voie de développement et les pays industrialisés, selon le Secrétaire général, doivent s'investir pour que l'énergie propre soit à la portée de tous et que les combustibles fossiles, hautement polluants, soient définitivement abandonnés.

Le devoir de chacun de nous est celui d'adopter, et en tant qu'éducatrice, de faire adopter, des styles de vie écologiques en favorisant les comportements qui respectent l'environnement et soient en harmonie avec la planète. De petits gestes répétés et partagés, la consommation de biens renouvelables, font partie de la contribution très précieuse que chacun de nous doit apporter parce que la sauvegarde de l'environnement dépend de tous.

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.