… Offrons aux jeunes l’Evangile de la joie par une pédagogie de la bienveillance.

… Offrons aux jeunes l’Evangile de la joie par une pédagogie de la bienveillance.

Rome (Italie). Dans l’après midi du 31 décembre, le Recteur Majeur des Salésiens, Don Pascual Chàvez, présente à la Maison Générale des FMA, le thème de l’Etrenne 2013. Comme Don Bosco éducateur, offrons aux jeunes l’Evangile de la joie par notre pédagogie de la bonté, c’est le thème choisi pour cette seconde année de préparation au Bicentenaire de la naissance de Don Bosco de 2015.

Pour l’année 2013 le Recteur Majeur propose comme objectif d’approfondir la proposition éducative, « ce que don Bosco voulait offrir aux jeunes et la méthode qu’il utilisa pour ouvrir les portes de leur cœur et conquérir leur confiance, avait pour but de former des personnalités robustes du point de vue humain et chrétien ».

Le texte de l’étrenne s’articule en deux parties principales : A la redécouverte du Système Préventif et Les engagements concrets pour la Famille Salésienne.

Mère Générale, présente avec le Conseil Général, accueille le Recteur Majeur accompagné de son Vicaire, don Adrien Bregolin, en leur adressant une parole de bienvenue et de reconnaissance ainsi qu’à tous les présents : les sœurs des communautés directement dépendantes de Mère Générale, les sœurs de la Province romaine et sa Provinciale, Sr. Mara Tagliaferri, le Provincial de la Circonscription de l’Italie Centrale, Don Leonardo Mancini, avec son conseil et d’autres salésiens de Rome.

Don Pascual, après une brève salutation initiale, a laissé parler le DVD préparé par l’ANS (Agence des Nouvelles Salésiennes) et produit par les Missions don Bosco.

L’Etrenne est une invitation à être dans la société d’aujourd’hui de saints éducateurs comme Don Bosco, en donnant comme lui notre vie, en travaillant avec et pour les jeunes. Une connaissance qui se servant des méthodes de la recherche historique ne doit pas oublier le total dévouement que don Bosco a eu pour les jeunes, ainsi que la présence et l’action de Dieu dans sa vie.

La présentation du commentaire de l’Etrenne se termine par un poème dont le titre est : « Quand tu croyais que je ne te regardais pas ».

Mère Yvonne, dans la circulaire qui accompagne l’Etrenne (N° 933) souligne ; “Le Recteur Majeur avec une sensibilité apostolique sage et passionnée, nous offre une lecture courageuse, objective et éclairante de la réalité en évolution continuelle dans laquelle les jeunes se trouvent de vivre. En elle l’éducateur est directement interpellé, avant tout comme témoin qui doit mettre en œuvre de nouvelles modalités d’annonce et de propositions éducatives. Accueillons avec un cœur ouvert et une entière disponibilité ce que nous propose l’Etrenne. C’est une opportunité qui nous est offerte pour vérifier notre style de vie, pour nous consolider ensemble dans l’annonce de l’Evangile de Jésus, en s’appuyant avec conviction sur les pivots du Système Préventif : raison, religion et bienveillance, non seulement comme principes pédagogiques mais comme éléments essentiels de notre spiritualité ».

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.