Haïti : ouverture de la 16e communauté FMA

Haïti : ouverture de la 16e communauté FMA

Anses-à–Pitres (Haïti). «Les pauvres ne peuvent pas attendre » avait dit Mère Yvonne Reungoat dans sa lettre circulaire de septembre 2015, en parlant des migrants. Ces paroles ont bien été entendues dans la Province « Notre Dame du Perpétuel Secours » à Haïti quand sr Aline Nicolas, la nouvelle Provinciale, a pris l’initiative de répondre à l’invitation de porter son attention aux migrants. Elle s’intéressa à Anses-à-Pitres, une commune aux confins avec la République Dominicaine où les déportés-migrants ont installé leurs campements. Moins d’une année après, Mère Générale répondait : « Oui » en donnant son accord à l’ouverture de la nouvelle communauté sous la protection de Saint Jean Paul II.

Le 30 août 2016, une délégation de 21 sœurs, la majorité directrices de communauté, 4 novices, 3 membres de la Congrégation des Frères de Saint Alphonse de Liguori, la juge titulaire de la ville de Jacmel, Mme Adline Dougé et d’autres amis de la Province, ont  accompagné sr. Aline Nicolas à Anses-à-Pitres pour la célébration d’inauguration.

Le 31 août, jour de la commémoration de notre fondateur Saint Jean Bosco, la cérémonie a commencé par une procession initiale des membres de la nouvelle communauté (sr. Maria Lucia Joseph, directrice, sr. Altina Altiné, sr. Antoinette Guillaume et sr. Phénise Lauture), accompagnées par la Provinciale de Haïti, de deux membres du Conseil et par sr. Basilia Ramirez la Provinciale de la Province des Antilles. Puis  suivaient les prêtres du diocèse de Haïti Sud-est : Mgr Sauveur Content, vicaire général du Diocèse, le Père André Léveillé, vice chancelier et directeur diocésain pour la pastorale, le Père Bertrand Dieuveille, directeur de la Caritas et économe du Diocèse, le Père Armand Chéry, curé de la paroisse de Mussac, le Père Marc Stanley Rousseau du Centre pastoral de Jacmel, le Père Edvard Jeudi, de la ville d’Anses-à-Pitres, le Père Jean Baptiste Withney, salésien de don Bosco, délégué du Provincial des Salésiens, le Père Jean-Paul Mésidor et le Père Luc Léandre, curé de la Paroisse Notre Dame de Lourdes. Le chœur des jeunes de la Paroisse a animé la célébration.

Sr. Adline Clergé, conseillère provinciale et Maîtresse des novices a guidé les différents moments de la cérémonie. A l’ouverture il y eut la lecture du décret d’érection de la nouvelle communauté envoyé par Mère Générale, Mère Yvonne Reungoat ; puis la lecture de la lettre pastorale de Mgr Launay par le Père André Léveillé qui a manifesté la joie du don des sœurs salésiennes à Anses-à-Pitres. Il a présenté l’engagement de chacune et la responsabilité propre dans chaque réalité pour la pleine réussite de cette mission et le bien de tous ceux qui grandissent dans cette zone et dans les environs de Belle Anse, les natifs, les jeunes migrants et les moins jeunes. 

Dans son homélie Mgr Content a expliqué la motivation charismatique de l’arrivée des sœurs à Anses-à-Pitres, c'est-à-dire « l’arrivée d’un petit garçon né en 1815, appelé Jean Bosco et d’un songe. Et grâce à la générosité d’une fille nommée Maria Domenica Mazzarello », Mgr a expliqué le sens profond du travail éducatif des sœurs selon le charisme salésien, invitant les jeunes, les enfants, les adultes à se rapprocher sans peur de la communauté et de participer aux activités de l’école, du patronage, des centres professionnels, des groupes, de la Pastorale et de toutes les initiatives répondant au charisme salésien.
Au terme de la cérémonie, sr. Aline Nicolas a présenté officiellement la nouvelle communauté au peuple de Dieu en expliquant le sens de leur travail. Elle remercia tous les présents, présenta les sœurs de la Province des Antilles (San Domingo, Cuba et Porto-Rico), qui ont exprimé leur joie de participer à l’inauguration de cette communauté voisine inaugurant une collaboration ouverte, sereine et fructueuse.

Le Vice Chancelier du Diocèse, le Père André Léveillé a expliqué le sens juridique d’avoir une maison dans le diocèse et le statut de la communauté dans un territoire selon le Droit Canonique et le concordat de 1860 signé entre l’Eglise de Haïti et l’Etat. Ensuite le Père Léandre Luc, le curé a exprimé sa joie et son émotion en invitant le chœur à chanter le cantique de Siméon : « Kilès Bondy eye pou’lrenmen Anses-a-Pitres konsa», « Maintenant tu peux laisser aller ton serviteur… ton peuple est en fête…pour porter tes merveilles… ».
Il a aussi invité les gens à se laisser aider, les enfants à se laisser aimer et les jeunes à se laisser conquérir par la joie, l’accueil, le dynamisme, la charité et la solidarité qu’il a pu expérimenter lui-même chez les sœurs et se laisser former en tout.

Après la cérémonie les prêtres et les sœurs, les amis et les bienfaiteurs se sont rendus à la nouvelle maison des sœurs pour la bénédiction officielle. Le Père Content a béni et encensé toutes les pièces de la maison, les objets du culte et de service. Après cela tous ont été invités pour le repas dans la maison paroissiale. Dans l’après midi quelques sœurs ont pu visiter la ville de Anses-à-Pitres et la ville de Pedernales de la République Dominicaine.

En soirée sr. Aline Nicolas a prononcé la prière d’installation de la directrice de l’œuvre sr. Marie Lucia Joseph, implorant la force de l’Esprit Saint sur elle et sur les sœurs qui collaboreront avec elle dans cette nouvelle communauté pour l’avènement du Règne de Dieu dans cette portion d’Eglise qui doit porter Dieu à tous et spécialement aux migrants et aux rapatriés qui ont tant besoin de comprendre l’amour de Dieu pour eux, malgré la situation difficile dans laquelle ils se trouvent en ce moment.

Le 1er septembre pendant la messe, on rappela le souvenir des 81 ans de l’arrivée des premiers missionnaires salésiens dans la terre d’Haïti. Le Père Luc Léandre a remercié Mère Yvonne et son Conseil, les sœurs salésiennes de la Province. Le Père Edvard, fils de la terre d’Anses-à-Pitres, a rappelé un peu l’histoire et les nombreuses démarches faites pour avoir des religieux dans sa ville natale. Aujourd’hui il y a trois congrégations : les frères de Saint Alphonse, les Dominicains de Fatima et les Salésiens : les salésiens de don Bosco (SDB), les Salésiens Coopérateurs (SS CC), l’Association de Marie Auxiliatrice (ADMA), les Anciens élèves (AA EE). « La Provinciale a dit : « Voilà les sœurs » et j’ajoute voici   la Famille Salésienne. Nous sommes toute une famille. La présence d’un membre manifeste celle des autres. Quand vous verrez des jeunes arriver dans votre paroisse, vous le comprendrez mieux ».

FOTO FLICKR

Ecris un commentaire
4 commentaires
17/09/2016 21:17:28 - kinder "María Auxiliadora" La Paz-Bolivia

¡FELICIDADES! Dios bendiga la nueva obra y a cada una de las Hermanas de la Comunidad y María Auxiliadora se pasee por la casa y acoja bajo su manto esta nueva iniciativa. Felicitaciones a la Inspectora Aline Nicolas. Gracias en nombre de los destinatarios. Con cariño las Hermanas de Bolivia

17/09/2016 13:57:06 - Marie Agnès

je suis très heureuse de voir votre province s'étendre et rejoindre les frontières ! Que nos vies ne soient que joie et don !

17/09/2016 10:28:29 - Ganshoren M.A.

Félicitations !... Nous souhaitons un bel apostolat à sr Lucia Joseph que nous connaissons et à toute la nouvelle communauté. Soyez toutes assurées de notre prière et de notre amitié. Sr Agnès pour les soeurs aînées de Ganshoren.

13/09/2016 04:46:44 - Sr.anna THA

Sono compiaciuta per la corrispondenza delle Sorelle di questa ispettoria alle proposte della Madre che sono sempre in sintonia con quelle della Chiesa, quindi "progetto di Dio". Questa 16ma comunita' di FMA possa rispondere ai bisongi della gente, della gioventu' li' presente e con loro camminare sulla via di Dio. Questa loro esperienza di aprtura, e' di stimolo anche per noi ad aumentare le nostre presenze in Thailandia con la nostra testimonianza di FMA piu' fervida.


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.