Présenté pour témoigner et partager

Présenté pour témoigner et partager

Sr. Candide Aspesi

Pouvoir communiquer avec les sœurs, les jeunes, les collaborateurs et chaque personne qui accède à notre site, me donne beaucoup de joie et cela me fait sentir que je fais partie d'une grande famille, que je suis citadine d'un monde que, chaque jour, je désire voir devenir toujours plus beau, plus juste et plus solidaire. Le rêve de l'Institut des Filles de Marie Auxiliatrice est de contribuer à construire le bien de tous et de chacun : le bien commun.

Nous vivons une saison favorable.

Oui, favorable parce que les nombreux défis du monde d'aujourd'hui, la situation d'incertitude et de peur, les anciennes et les nouvelles pauvretés qui concernent spécialement le monde juvénile sont un appel à l'essentialité, à un style de vie humble et sobre qui a le pouvoir de colorer la vie et de la transporter dans une perspective de soin, de responsabilité, d’émerveillement pour les petites choses, d’« attention » pour les nuances, le détail, l'engagement de vivre son « Moi» comme « Moi hospitalier » cohérent et « solidaire ».
La vertu de la sobriété renouvelle la passion pour Dieu et la compassion pour les jeunes, et pour chaque créature.
Face aux multitudes qui souffrent dans l'indigence et dans l'abandon, c’est un devoir de justice d'abord,  ainsi qu'un acte de charité de les secourir, souligne le Pape dans le Message pour le Carême. Et l'Écriture nous enseigne à ce propos,  qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir (cf. At. 20,35).
Lorsque nous agissons avec amour nous exprimons la vérité de notre être : en effet nous avons été créés pas pour nous mêmes, mais pour Dieu et pour nos frères (cf. 2 Cor 5,15).
Chaque fois que par amour pour Dieu nous partageons nos biens avec prochain le plus besogneux, nous expérimentons que la plénitude de vie vient de l'amour et  que tout nous revient comme bénédiction sous forme de paix, de satisfaction intérieure et de joie (cf. Message du Pape pour le Carême 2008).
Le présent est un temps qui nous appartient, un temps de grâce pour témoigner de l'amour prévenant du Père : seulement un cœur qui aime peut comprendre et partager. 
Seulement un cœur qui voit les besoins, les difficultés, les carences comme un appel à agir et à prier, perçoit tant de signes d'espoir disséminés dans le quotidien, qui servent à alimenter  un amour fort (Benoît XVI - Encyclique Spe Salve).
Il s'agit, en synthèse, d'exprimer, dans l'aujourd'hui, en union et en continuité, la maternité de Marie, comme notre mission spécifie dans l'Église et dans la Famille Salésienne.
Dans le mois de Mars, le retour de la fête de St. Joseph, me stimule à l’invoquer pour que sa présence de père, dans la famille de Nazareth, prolonge cette paternité discrète et sage pour tant d'enfants et de jeunes souvent privés d'une authentique figure paternelle.
Bonne journée et bonne continuation du Carême, en chemin vers la joie de  Pâques. 

Audionline: Présenté pour témoigner et partager

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.