VOEUX DE NOËL 2008

VOEUX DE NOËL 2008 Chères soeurs,
C’est une grande joie pour moi de vous rejoindre pour vous faire entendre en direct mes voeux de joyeux Noël et de bonne année 2009, aussi au nom de Mère Antonia et des soeurs du Conseil.
Je le fais aujourd’hui, en cette veille de Noël, date qui nous est doublement chère à cause de la commémoration mensuelle de Marie-Auxiliatrice.

Cela me plait de penser que Marie est “aide” pour nous en ces heures d’attente: elle nous accompagne pour que nous puissions accueillir Jésus, être “sein maternel” pour Lui, “maison” où son amour puisse se manifester pleinement.

Le récent synode sur la Parole invite à reconnaître en Jésus le Visage de la Parole. En Lui, non seulement nous écoutons la voix de la Parole, mais nous la contemplons dans le mystère de son incarnation, en le voyant devenir l’un de nous.

Dans la simplicité et la pauvreté de sa naissance, Jésus se révèle comme le Signe surprenant de l’amour du Père qui privilégie les petits, les pauvres, tous ceux qui attendent de Lui la joie du salut.
Dans l’obscurité d’une grotte, la lumière qui illumine notre vie s’est manifestée au monde; voici ce qui nous a été révélé: le chemin qui conduit notre humanité à sa plénitude et réalise nos aspirations les plus profondes d’un monde plus juste et fraternel, un monde d’espérance et de paix.

Dans son message pour la Journée mondiale de la paix 2009, le Pape met en évidence le lien étroit entre combattre la pauvreté et construire la paix. Je vous invite à approfondir, aussi avec les communautés éducatives, le riche contenu de ce Message, de façon à le traduire en parcours concrets dans la vie de tous les jours. Ce sera une façon de valoriser l’orientation prise à propos de la pauvreté durant le CG XXII, un signe de l’importance que nous accordons, aujourd’hui, à ce thème.

Dans l’humble mangeoire de Bethléem, nous contemplons un Enfant enveloppé de linges, qui a besoin de soins, d’amour. Ce Tout-petit est le bon Samaritain venu bander nos blessures, nous rassurer dans nos faiblesses et nos fragilités, poser les bases de la vraie paix. Il nous ouvre les portes de la Grande Espérance qui va plus loin que toutes nos attentes humaines et demeure au-delà de nos déceptions. Cette Espérance est la certitude d’être aimés de Dieu, constamment soutenus par son étreinte de Père.

Accompagnées par Marie, nous aussi nous sommes appelées à devenir signe de l’amour prévenant de Dieu.
Ceux qui attendent de voir, toucher, expérimenter la Parole de vérité et d’amour qui soigne et guérit sont si nombreux dans le monde, spécialement les jeunes.
Cette Parole passe aujourd’hui à travers notre témoignage de vie, les gestes que nous posons, les choix que nous faisons, les chemins que nous parcourons.

Je souhaite que nos communautés FMA, nos communautés éducatives, par leur vie même puissent faire résonner l’invitation: “Venez tous adorer le Seigneur”.

Mes voeux s’étendent à vos familles, à nos chers Frères salésiens et aux autres groupes de la Famille salésienne; aux communautés éducatives et aux jeunes: soyons au milieu d’eux celles qui annoncent la grande joie de Noël !

Suor Yvonne Reungoat


Clic droit pour enregistrer le audio

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.