Dans la solennité de l’Immaculée

Rome (Italie). Le 8 décembre 2018 on a célébré la Solennité de l’Immaculée Conception de Marie, une fête chère à Don Bosco et précieuse dans l’histoire de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice et de la Famille Salésienne.

« Marie a été l’inspiratrice de l’entreprise et aussi la Mère de notre vocation communautaire et la Maîtresse de notre spiritualité » (C 4). « En elle nous trouvons une présence vivante et l’aide pour orienter décidément notre vie vers le Christ et rendre toujours plus authentique notre rapport avec Lui » C 79)

Ce fut un événement spécial pour Mère Générale, les sœurs du Conseil et pour toute la Communauté Internationale des Filles de Marie Auxiliatrice, avec la présence du Cardinal Mgr Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat du Vatican qui a présidé la Célébration Eucharistique de la Solennité de l’Immaculée.

Au début de la Célébration Eucharistique, la plus jeune sœur de la communauté, a porté un bouquet de fleurs aux pieds de Marie, pour rappeler les engagements de solidarité, d’amour et de paix, pris durant la neuvaine de l’Immaculée.

Puis la Vicaire Générale, sr. Chiara Cazzuola, a adressé la bienvenue à son Eminence, disant : «C’est une joie pour nous votre présence ici aujourd’hui, en cette fête tellement importante pour l’Eglise et pour notre Famille Salésienne. En effet, le jour de la Solennité de l’Immaculée en 1841, don Bosco rencontra Bartolomeo Garelli, le premier d’une phalange interminable d’enfants, de garçons et de jeunes pauvres, seuls, ayant besoin d’aide. Avec Bartolomeo il pria l’ave Maria dans la certitude qu’avec elle, la Mère, il aurait pu aider ce jeune et tant d’autres. Ce fut ainsi et c’est encore ainsi dans le monde entier que nous nous consacrons à l’éducation des jeunes.

Dans son homélie le Cardinal, en rappelant la Parole de Dieu écoutée, a dit : « Aujourd’hui, célébrons la pensée d’amour de Dieu qui a préservé Marie de toute tache du péché, depuis le premier instant de son existence. La parole qui en ce jour me remplit d’une stupeur spéciale c’est : ‘’Réjouis toi pleine de grâce, le Seigneur est avec toi’’.

Trois paroles, humbles mais denses de signification : entrant, arrivant, se présentant à elle, - continua son Eminence – exprime la signification profonde de l’intimité de la Rédemption. Marie, la pleine de grâces, depuis toujours comblée de l’amour de Dieu, est médiatrice du salut de l’humanité.

Il suggéra enfin quelques pas à vivre au quotidien : Partager Jésus veut dire partager sa propre intimité, Il nous veut disposés à trouver grâce devant Lui, Il veut que nous engendrions dans le profond de notre cœur, la vie nouvelle du Règne du Christ. Alors, réveillons notre capacité de remercier Dieu par l’intimité de la Rédemption. La capacité de bénir Dieu est nécessaire aussi bien pour notre foi et notre mission, que pour l’authenticité de notre joie. C’est de Marie que nous apprenons la contemplation joyeuse du mystère du salut ».

A la fin de l’Eucharistie, dans un climat de famille et de joie, le Cardinal a voulu saluer chaque sœur de Conseil et de la Communauté Internationale. Avec chacune il a tissé un court dialogue, dans une rencontre simple qui a permis de connaître les visages de tant de Nations présentes dans la Maison Générale.

Mère Yvonne a ensuite remercié le Cardinal Mgr Pietro Parolin pour avoir accepté l’invitation à partager avec les FMA un jour tellement significatif pour l’Institut, elle a partagé la joie de la rencontre avec son Eminence dans sa première visite à la Maison Générale des FMA et l’a assuré de la prière de toutes les sœurs, pour sa mission précieuse et délicate au service du Pape et de toute l’Eglise. Elle a ensuite rappelé combien l’Immaculée a eu un rôle significatif dans la vie de don Bosco et de Mère Mazzarello. Pour cela les FMA sont appelées à vivre la solennité de l’Immaculée comme « une occasion de croissance dans l’amour filial à la Vierge », sur les traces de don Bosco pour lequel l’Immaculée est une présence lumineuse et forte, un idéal de vie pour ses jeunes, la plénitude du don à Dieu et à ses frères. […] Mère Mazzarello exhortait : « Nous nous approchons de la fête de l’Immaculée. Notre Règle veut que nous la célébrions avec une grande solennité. Mais outre cela elle doit être une des plus belles fêtes pour nous, qui sommes filles de Marie Auxiliatrice ».

Tout a commencé avec un Ave Maria, ainsi depuis que don Bosco a rencontré Bartolomeo Garello dans le lointain 8 décembre 1841, la fête de l’Immaculée est devenue pour tout le monde salésien aussi l’Anniversaire de l’Oratoire ! Et il y a bien 177 bougies qui ont été allumées cette année !

Marie est de façon spéciale, pour les FMA, Mère parce qu’elle engendre dans la Foi. C’est nécessaire de la prendre dans sa maison sans peur pour continuer avec les jeunes, le chemin de l’Eglise, pour être la ‘’maison’’ qui évangélise, ‘’l’école’’ qui éduque à la vie et ‘’la cour’’ pour vivre en amitié.

FlickrFMA

Ecris un commentaire
1 commento
09/12/2018 15:09:27 - Ir. Idalina Mareco

Auguri per questa festa! Saluti desde Angola-Benguela


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.