Journée Mondiale de Prière pour le soin de la création

Rome (Italie). Le 1er septembre on célèbre le Journée mondiale de prière pour le soin de la création. Etablie par le Pape François et célébrée par l’Eglise Catholique en union avec nos frères et sœurs orthodoxes et l’adhésion des autres Eglises et Communautés chrétiennes.

C’est une occasion pour s’ouvrir en tant que chrétiens à une attitude mystico-contemplative envers la création, mis au défi de l’urgence environnementale qui touche profondément la maison commune.

Cette année en particulier, le mois de septembre est dédié à l’initiative du Mouvement œcuménique « Du temps pour la création » jusqu’au 4 octobre, fête de Saint François d’Assise. C’est le Dicastère pour le service du Développement humain intégral qui encouragea l’adhésion de tous les chrétiens du monde afin de mettre en pratique au quotidien l’encyclique : ‘’Laudato si’’.

La Conseillère pour la Pastorale des Jeunes, sr, Runita Borja FMA, dans une communication pour les Communautés éducatives de l’Institut, invite à commémorer la Journée du 1er septembre en consacrant du temps et de l’espace à la prière, à l’étude, au partage et à l’action, en approfondissant la connaissance du thème aussi important et en faisant participer des amis et des connaissances. Reconnaissons que dans ce domaine les jeunes sont très sensibles, ouverts et disponibles à s’engager.

Nous pensons à Greta Thunberg, l’adolescent de la Suède, qui a commencé une série de grandes manifestations avec des adolescents et des jeunes pour sensibiliser sur les changements climatiques, le réchauffement global et les choix nécessaires personnels et sociaux et pour faire pression sans attendre sur les gouvernements et les politiques afin qu’ils posent des actions responsables pour notre mère la terre.

“… Nous devons parler clairement, peu importe si cela dérange. Vous parlez seulement d’une infinie croissance de l’économie verte, parce que vous avez trop peur d’être impopulaire. Vous parlez seulement d’avancer avec les mêmes idées fausses qui nous ont conduits à ce désordre, même si l’unique chose sensée à faire est de tirer un signal d’alarme. Vous n’êtes pas assez raisonnables pour dire les choses comme elles sont, même si ce fardeau vous nous le laissez à nous les enfants. Pour moi au contraire peu m’importe d’être impopulaire, ce qui m’importe c’est l’intégrité du climat et de la planète. La civilisation est sacrifiée pour donner la possibilité à un petit cercle de personnes de continuer d’accumuler une énorme quantité de profit. Notre biosphère est sacrifiée pour faire en sorte que les personnes riches dans des Pays comme le mien puissent vivre dans le luxe. C’est la souffrance de beaucoup qui garantit le bien-être de quelques uns » (du discours de Greta Thunberg à la COP 24)

Beaucoup de jeunes et aussi les Communautés éducatives, font sentir leurs voix pour mettre en question les choix politiques et économiques et s’engagent dans des projets concrets pour prendre soin de notre maison commune ».

Il est souhaitable que la célébration de la Journée Mondiale de Prière pour le soin de la création rende contemplatif le regard des Communautés éducatives sur la réalité de la création et en même temps actives, créatives, industrieuses parce que, comme nous le lisons dans l’Encyclique’’ Laudato Si’’, « Le monde est plus qu’un problème à résoudre, il est un mystère joyeux que nous contemplons dans la joie et dans la louange » (n. 12).

Dans notre Institut, la conviction grandit que la mission éducative est un espace privilégié pour former des personnes qui ont le souci d’être des administrateurs responsables de la Maison commune (cf. Laudato Si . 116).

Les Provinces FMA ont adhéré au Projet ‘’Je peux’’ de l’OIEC (organisation internationale de l’Education Catholique), à travers l’initiative du Projet ‘’Ensemble nous pouvons’’. Sr. Runita Borja dit « c’est la réponse concrète à l’appel à prendre soin de la Maison commune et le processus d'éducation intégrale qui forme les esprits (convictions), touche le cœur (émotions), rend les mains efficaces (actions), met en mouvements les pieds (engagement) ».

Avec intérêt, enthousiasme et dynamisme les éducateurs, les familles, les enfants, les adolescents et les jeunes cherchent à vivre la spiritualité écologique en passant « de la consommation au sacrifice, de l’avidité à la générosité, du gaspillage à la capacité de partager » (Laudato Si n. 116) ».mettant en pratique le Système Préventif dans l’aujourd’hui de l’histoire.

Ecris un commentaire
1 commento
05/09/2019 21:57:38 - Federación Antillana de Exalumnos de las FMA (FANEX)

Aquí en las Antillas estamos siguiendo las palabras del Papa Francisco entorno a la Espiritualidad ecológica, de modo, que como comunidades educativas podamos pasar de las ideas a la acción, y comprometernos seriamente en el cuidado de nuestra Casa Común.


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.