Bons Chretiens et Honnetes Citoyens

Rome (Italie). Le 27 décembre 2019, à la Maison Générale des Filles de Marie Auxiliatrice à Rome, le Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco, Don Angel Fernandez Artime, a présenté à la Famille Salésienne l’Etrenne 2020 : « Bons chrétiens et honnêtes citoyens », à partir du verset évangélique : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ».

Dans la grande salle il y avait la Mère Générale des FMA, sr. Yvonne Reungoat et le Conseil Général, Don Filiberto Gonzalez, Conseiller Général pour la Communication, des SDB, les FMA des maisons de Rome, la Supérieure de la Visitatoriat Marie Mère de l’Eglise (RMC) et la Provinciale de la Province Saint Jean Bosco (IRO). Il y avait aussi les Novices des Noviciats Internationaux de Rome, des membres des groupes de la Famille Salésienne, des Salésiens Coopérateurs, Anciennes élèves des Filles de Marie Auxiliatrice, des Témoins du Ressuscité, des membres du Cançao Nova, des Sœurs catéchistes de Maria Immaculée Auxiliatrice, des Volontaires de Don Bosco.

Après les salutations d’usage pour accueillir les participants, la Conseillère pour la Famille Salésienne, sr. Maria Luisa Miranda, a laissé la parole au Recteur Majeur qui a introduit la vidéo, réalisée par le Dicastère pour la Communication sociale, par ANS, et par l’Equipe de Communication de la Province Méridionale SDB – IME Communication. Tournée dans la ville de Foggia, la vidéo a comme motif central un grand mur représentant le visage de Don Bosco que les SDB ont fait réaliser sur un grand édifice de la ville de Foggia avec cette explication : « Notre Père Don Bosco regarde les jeunes du monde à travers les jeunes de la ville de Foggia ».

« Sortir et aller à la rencontre ». « Pourquoi les jeunes crient ». « Comme Don Bosco ouvrons une brèche dans le mur et écoutons leurs voix ». Il y a une seule façon de changer le monde : l’Education. Une bonne éducation, complète, qui ouvre la porte de la vie et la porte du ciel ». Ce sont quelques-unes des phrases qui ressortent dans l'entrelacement d'histoires qui donnent voix aux jeunes.

Don Angel Fernandez Artime a commenté les thèmes fondamentaux de l’Etrenne renfermés dans deux points : Bons chrétiens et honnêtes citoyens, reprenant une étude de Don Pietro Braido, dans laquelle il résulte comment chez Don Bosco le binôme « bons chrétiens et honnêtes citoyens » était toujours présent, avec des expressions diverses selon ses interlocuteurs. « Une façon pour aider les jeunes à vivre en bons chrétiens et en honnêtes citoyens et celle d’être nous-mêmes des hommes et des femmes de foi, témoignant Jésus dans notre façon de vivre, éduquant au silence et puis à l’écoute de Dieu qui parle ».

« Comment est-ce possible de parler de bons chrétiens là où la religion est minoritaire ou n’existe presque pas ? », ce fut l’interrogation posée par le Recteur Majeur à laquelle il a répondu en portant l’exemple de Don Cimatti, grand missionnaire capable de dialogue interculturel, qui avec ses compositions musicales a su si bien se faire l’interprète de la culture du Japon, qu’il a été reconnu par les autorités locales comme un vrai japonais. « Ceci nous dit la capacité de découvrir comment dire Dieu où l’on ne dit pas ce nom. La spiritualité Salésienne a des caractéristiques très belles pour le monde d’aujourd’hui : le respect, la proximité, l’écoute, l’attention à l’autre, l’accompagnement des jeunes dans le respect de leur développement, des éléments merveilleux pour faire des ponts avec ceux qui ne vivent pas la foi chrétienne. (…). La rencontre est toujours possible, celle humaine qui ouvre les autres portes ».

Former d’honnêtes citoyens, signifie éduquer les jeunes à la citoyenneté responsable et à l’engagement social. « A la base du Notre Père il y a la ‘’politique’’ de la justice, de la solidarité, de la réconciliation, du respect, de l’égalité et de la protection des plus vulnérables ». Une politique qui cherche avant tout à apporter des changements dans la vie des jeunes. Tous les jours des millions de jeunes sont dans les maisons de notre Famille Salésienne et de nos différentes présences. La question est : « Avons-nous tous bien clair quels citoyens/citoyennes nous voulons former ? Quels jeunes, avec quelle vision de la justice et de l’égalité, de l’aide à ceux qui en ont le plus besoin, de la politique qui prend soin des pauvres – comme le dit l’Evangile – avons-nous formés ?

L’Etrenne 2020 nous donne l’occasion d’affronter certains aspects de l’éducation comme l’engagement politique, la liberté, la corruption, la migration, le soin de la maison commune, la défense des droits humains, spécialement ceux des mineurs, que le Recteur Majeur a suggéré d’approfondir dans les groupes de la Famille Salésienne.

A la fin de la représentation il y eu un moment de dialogue et d’échanges en Assemblée.

Mère Générale a remercié et a conclu en disant : « Le thème qui a été choisi est une synthèse essentielle de notre mission. Il est très vaste et nous demande écoute, approfondissement, discernement communautaire. (…) Comme Famille Salésienne, notre richesse est la possibilité de former une Communauté Educative où adultes et jeunes marchent ensemble, un milieu dans lequel ensemble nous pouvons changer quelque chose dans le monde. Nous nous sentons envoyés à unir nos forces comme Famille Salésienne et à faire participer beaucoup d’autres personnes dans ce chemin pour que nous puissions chercher à être fidèles aujourd’hui à cette mission que l’Eglise nous confie et que les jeunes attendent de nous. ».

Vidéo de l'Etrenne 2020

FlickrFMA

Circulaire n 993

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.