Campagne contre le trafic des personnes

Campagne contre le trafic des personnes

Johannesburg (Afrique du sud). Du 15 au 19 février dernier, 19 religieuses de 11 pays, de 16 congrégations religieuses et de quatre continents, se sont retrouvées dans la capitale de l'Afrique du Sud pour organiser une campagne mondiale d'informations contre le trafic des personnes humaines, à diffuser à l'occasion du Mondial du Football qui aura lieu à Johannesburg le mois de juin prochain. Pour notre Institut c'est Sr. Bernadette Sangma qui a participé ; elle est membre du département de la Famille Salésienne à la Maison Générale

Le trafic des personnes humaines se fait de plus en plus sur une grande échelle. Il ne s'agit plus de faits épisodiques mais c'est devenu un phénomène mondial en croissance. Cette traite ne comprend pas seulement l'exploitation sexuelle, mais aussi l'exploitation de la main d'œuvre dans des conditions proches de l'esclavage.

Les femmes sont particulièrement exposées à devenir les victimes de cette traite des êtres humains à cause de la féminisation de la pauvreté, de la discrimination sexuelle, du manque d'instruction et d'opportunités professionnelles dans leur pays d'origine.

A l'occasion de l'évènement sportif de la Coupe du Monde de Football on prévoit une grande affluence de tifosi qui arriveront en Afrique du Sud pour soutenir leur équipe nationale. Pour cela beaucoup d'organisations criminelles pourraient profiter de ce grand mouvement de personnes pour organiser leur trafic. Ce problème s'était déjà posé au mondial du foot en Allemagne en 2006. Mais les Allemands avaient mis en place une série de contrôles qui limitaient les dégâts. et surtout les contrôles aux frontières ont été renforcés. L'Afrique du Sud qui reçoit la Coupe du Monde en juin prochain, a un autre système de lois et les frontières sont plus ouvertes.

L'étude des résultats des recherches faites par l'Organisation Internationale pour les Migrations (IOM) sur le trafic des femmes pendant le Mondial de Foot en 2006 qui s'est déroulé en Allemagne, nous a servies à comprendre quel chemin entreprendre pour préparer la nouvelle campagne, tenant compte des contextes et des législations différentes dans les deux pays.

En projetant la campagne d'information et de prévention à mettre en route, les participantes de la rencontre ont souligné la différence entre information et prévention, soulignant que les objectifs d'une campagne d'information sont de combler un vide de connaissances sur la réalité de la traite, tandis que les activités de prévention ont comme objectif de modifier des attitudes.

Pendant les journées de la rencontre, on a défini les objectifs de la campagne d'information :
1) Diffuser des informations sur les dangers du trafic des personnes parmi les agents inconscients (qui offrent le transport, donnent le logement, le travail à ceux qui exploitent sexuellement) ; parmi les victimes en puissance (dans les postes de travail, parmi les diffuseurs de drogue, là où se fait l'exploitation sexuelle) ; toutes les personnes qui risquent d'être contactées (école, paroisses, communauté de foi, chef traditionnels, etc.).
2) Aider les tifosi de foot à prendre des décisions éclairées en acceptant des propositions (par exemple : services sexuels, drogue) qui peuvent venir de personnes victimes de la traite pendant la Coupe du Monde.
3) Responsabiliser les chefs religieux et les Supérieurs de Congrégations, les Conférences Episcopales et les Conférences Nationales de Religieux pour soutenir la campagne.

Puis successivement, pour chaque objectif, on a défini les activités à mettre en place. Quatre lettres ouvertes sont prêtes pour être envoyées aux victimes en puissance, aux agents inconscients, aux tifosi, aux Supérieurs/es Majeurs/es des diverses Congrégations religieux/ses, pour sensibiliser et rendre conscients du problème du trafic des personnes humaines, demandant la collaboration de tous.

Comme slogan de la campagne pour 2010 on a choisi : 2010 should be about the Game! Kick out Human Trafficking (2010 devrait être pour le jeu ! Donne un coup de pied au traffic des personnes humaines).

Le lancement de la campagne est prévu pour le 6 mai 2010.

Ecris un commentaire
1 commento
27/02/2010 - Sr.Rosa Willocx

chère responable, je vous souhaite bon courage et endurance dans votre travail que le bien se fasse et le mal dénoncé. Nous prions pour vous, sr.Rosa


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.