Moment de conclusion d’une expérience de vie et d’espérance

Moment de conclusion d’une expérience de vie et d’espérance

Lyon (France). Quatre-vingt FMA de la Province française Notre Dame de Lourdes (FRC) se sont réunies au Lycée Don Bosco à Lyon, du 30 avril au 2 mai dernier, avec sr. Marie Dominique Mwema, Conseillère Visitatrice, qui pendant sa visite canonique a pu rencontrer toutes les communautés et chacune des sœurs.

Sr. Marie Dominique a commencé sa réflexion en reprenant le thème du projet Provincial 2010 : « Amour et Vérité se rencontreront », inspiré du psaume 85. Puis elle mit en relief tout le bien qu'elle a trouvé dans la Province et a relevé « le choix d'un style simple, sobre et solidaire, en cohérence avec les plus pauvres » qu'elle a pu constater entre les sœurs.

« La Province, avec les sœurs de tous les âges – dit sr. Marie Dominique – a la possibilité de vivre comme Marthe et Marie. Marie qui incarne la dimension verticale, c'est-à-dire « contemplative » en restant aux pieds de Jésus pour l'écouter, pour lui parler, pour le contempler, pour l'implorer et Marthe qui incarne la dimension horizontale, « la dimension active ».

« Animées du zèle du da mihi animas, qui n'a pas d'âge – poursuit-elle – toutes les sœurs sont invitées, même de façon différente, à concilier « le savoir être et le savoir faire » atteignant toutes les classes sociales, et donnant des réponses concrètes à la réalité de l'Eglise locale pour l'éducation ». « Votre présence – a souligné sr. Marie Dominique - sur les nouvelles frontières a toujours été imprégnée d'orientation éducative, sociale, culturelle, religieuse, formative avec une grande ouverture au dialogue inter religieux ».

Sr. Marie Dominique a encouragé les FMA a ne pas perdre confiance, à continuer de semer, à cultiver les rêves, parce que « nous sommes les filles d'un songeur” et « personne ne connaît les secrets du cœur de Dieu » !

Mais elle a aussi lancé quelques défis. Comme celui de croître dans l'harmonie et dans les relations interpersonnelles qui laissent l'espace à l'acceptation et à la connaissance réciproque les unes des autres. Elle a lancé un appel vocationnel invitant chacune à se demander au niveau personnel et communautaire : « Qu'est ce que je peux faire pour la pastorale vocationnelle ? »

Elle nous a exhortées à découvrir toujours davantage l'esprit de famille caractérisé par le charisme de l'accompagnement des jeunes et des familles, soutenant les jeunes qui se préparent au mariage par ce que « des bonnes familles naissent de nouvelles vocations ».

Elle nous a invitées à continuer de vivre en communion avec les autres membres de la famille salésienne dans le but de faire « un vaste mouvement » pour le salut des jeunes.

Le temps du partage, de la détente salésienne et de la prière ont permis de vivre trois jours très riches. Pour toutes ce fut vraiment un temps de grâces.

Ecris un commentaire
1 commento
11/05/2010 - Christine

Merci mes sœurs pour votre témoignage !! Merci pour ce que vous êtes !


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.