La ville de Rio du Sud en situation de calamité à cause des inondations Rio du Sud (Brésil). Les pluies continues qui ont eu lieu durant tout le mois d’août, ont causé la plus grande inondation de Rio du Sud depuis 1984, quand le fleuve Itajaí-açu monta jusqu’à 15,46m. A 20h le 9 septembre dernier le fleuve a atteint les 12,96m, laissant 8,5% de la ville immergée, comme le signalait la Protection civile. Sur 62 000 habitants de Rio du Sud, environ 10 000 personnes ont dû laisser leur maison et 2 000 sans domicile fixe ont été envoyés dans les 32 refuges organisés par la Préfecture.
Dans la haute vallée de l’Itajaí, les communes d’Aurora, d’Agronomica, de Brusque, d’Ituporanga, de Presidente Getulio, de Rio Sud, de Laurentino, de Lontras et de Taiò ont déclaré l’état de calamité publique et maintenant elles commencent à penser de nettoyer et d’organiser les villes. La commune de Rio du Sud a été complètement isolée du reste du pays et le niveau du fleuve, même s’il se stabilise, n’a pas encore rejoint le niveau normal.
L’Institut Marie Auxiliatrice, géré par les sœurs salésiennes, a ouvert son gymnase pour accueillir les familles touchées par les pluies et a abrité plus de 50 personnes. Dans cet abri, elles ont trouvé un endroit pour dormir et pour manger. Dans la plus grande partie des cas, des familles entières ont tout perdu ce qu’elles avaient, elles sont arrivées seulement avec les vêtements qu’elles portaient sur elles. Ces personnes sont encore très secouées parce qu’elles ne savent pas où aller, et l’écoute attentive est un moyen pour réduire leur souffrance. Dans la maison des sœurs sont aussi accueillis des patients en provenance de différentes parties de la Région pour la dialyse à l’hôpital de Rio du Sud et qui ne peuvent pas retourner dans leur ville d’origine. On peut citer le cas de Geneci cette femme qui cherchant à aider ses voisins et ses amis, n’a pas pu sauver ses propres affaires, montrant ainsi la dimension de la solidarité qui existe entre les gens simples de cette Région.
Outre l’ouverture du gymnase pour accueillir les personnes touchées par ces inondations, la communauté « Marie Auxiliatrice » a accueilli les familles de deux sœurs victimes elles aussi des conséquences des inondations. Et pour ce qui regarde la solidarité il n’y a pas de limites : la chapelle de l’école a servi à deux veillées funèbres pour les défunts de la ville, dont les parents n’avaient pas trouvé d’autres lieux pour ces devoirs de solidarité.
Même si l’école des FMA n’a pas été touchée par les inondations, on a suspendu les cours jusqu’à ce que la situation soit normalisée. Les sœurs et le personnel de la communauté éducative non touchés par les pluies, se sont organisés pour aider les plus démunis, formant des groupes de travail pour nettoyer les maisons, surtout celles du personnel, des parents des sœurs et des familles des élèves.
Malgré toute la complexité et la triste expérience que vit la ville, il y a beaucoup d’exemples de solidarité et d’aide réciproque. Beaucoup de personnes accueillent d’autres familles, collaborent comme volontaires, organisent des donations, aident là où c’est nécessaire, les besoins étant très grands.
L’évaluation des dommages est encore incertaine, toutefois on estime qu’ils seront trois fois plus grands que ceux des inondations de 1983 et 1984, quand le Rio du Sud était plus petit et moins évolué.

Ecris un commentaire
4 commentaires
18/09/2011 - sr Rosa

Nous venons de lire avec tant d`attention le désastre de l`inondation. Nous prions le Seigneur pour vous et nous vous souhaitons bon courage dans votre travail d`entraide envers les plus démunis. Que la Vierge vous protège. sr Rosa

16/09/2011 - Sr Lucia

Abbiamo letto con tanta attenzione le notizie delle devastazioni causate dalle alluvioni. Siamo vicino con la preghiera alle popolazioni colpite e sosteniamo il tanto lavoro di solidarietà delle nostre sorelle. Maria benedica ogni loro sacrificio per il bene di chi sofrre. Grazie!

16/09/2011 - Soeurs de BEB, maison de repos

Nous sommes vraiment touchées par ce désastre. Nous avons vécu il y a quelques mois la même chose en Belgique mais en plus petit. Il n`y a que notre prière qui puisse vous aider et notre amitié. Nous vous les envoyons de tout coeur.

16/09/2011 - Ir. Ercilde Moratelli, fma

Que Deus e Maria retribua as FMA que vivem em Rio do Sul e a todas as pessoas que deram de si, casa, tempo, ajuda na limpeza das casas dos irmãos atingidos! Nosso Colégio tem localização privilegiada neste sentido, e com isso, sempre que o triste fenomeno da enchente se abate sobre o povo rio-sulense pode oferecer acolhida e conforto aos que sofrem terriveis consequências das chuvas.


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.