Une année de la foi

Une année de la foi “Ouvrez les portes au Christ”, avait proposé Jean Paul II, en octobre 1978, sitôt après son élection comme successeur de Pierre. L’image de la « porte » (Cf. Act 14,27) a été aussi choisie par Benoit XVI comme icône pour l’année de la foi qui commencera le 11 octobre 2012, pour le 50e anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II, et se terminera le 24 novembre 2013, solennité de Jésus Christ Roi de l’Univers. Dans sa lettre apostolique d’annonce, « Porta fidei », le Pape souhaite que cette année « puisse « rendre toujours plus fort le rapport avec le Christ Seigneur, parce que seulement en Lui il y a la certitude de voir un avenir et la garantie d’un amour authentique et durable » (Porta fidei 15).
Nous célébrons ces jours la fête de Tous les Saints et des fidèles défunts : leur témoignage nous rappelle que le fond de la sainteté consiste justement à laisser entrer le Seigneur dans la vie de chaque croyant. Cela veut dire d’ouvrir tout grand les portes pour que la Bonne Nouvelle convertisse notre existence.

Le souhait du Pape est que s’actualise “un engagement ecclésial plus ferme en faveur d’une nouvelle évangélisation pour redécouvrir la joie de croire et retrouver l’enthousiasme de communiquer la foi” (PF 7). En rappelant que « la connaissance des contenus de foi est essentielle pour donner son propre assentiment, c'est-à-dire pour adhérer pleinement avec l’intelligence et la volonté à ce que propose l’Eglise » (PF 7), le Pape invite à une relecture approfondie du Catéchisme de l’Eglise Catholique, « moyen précieux et indispensable ». Il trace en outre un parcours « qui aide à comprendre de façon plus profonde les contenus de la foi », et met en évidence l’importance fondamentale du témoignage comme également de l’engagement publique parce que « on ne peut jamais penser que croire soit une affaire privée » (PF 10)
Nous retrouvons dans la Lettre Apostolique de Benoit XVI l’exhortation à “une conversion authentique et renouvelée au Seigneur, l’unique Sauveur du monde » (PF 6) : pour nous FMA, ceci nous permet de réaffirmer notre engagement spécifique dans le chemin indiqué au XXIIe Chapitre Général.
C’est grâce à la foi, dit le Pape, qu’une vie nouvelle « pétrit toute l’existence humaine de la radicale nouveauté de la résurrection. C’est dans la mesure de sa libre disponibilité, que les pensées et les affections, la mentalité et le comportement de l’homme sont lentement purifiés et transformés sur la route jamais totalement terminée de cette vie » (PF 6)

Au n° 13 de la Lettre, le Pape invite à tenir “fixé le regard sur Jésus”, à l’exemple de beaucoup de témoins de la foi : « Dans la foi, Marie a accueilli la parole de l’Ange et a cru à l’annonce qu’elle serait devenue Mère de Dieu ». Dans la foi ont vécu les Apôtres…les disciples… les martyrs… les hommes et les femmes qui ont consacré leur vie au Christ…tant et tant de chrétiens. « Dans la foi nous vivons nous aussi : par reconnaissance du Seigneur Jésus vivant, présent dans notre existence et dans l’histoire » (PF 13).
Par une heureuse coïncidence, la récente circulaire N° 922 de Mère Yvonne Reungoat sur le thème « La joie d’évangéliser », souligne la responsabilité de chaque FMA de donner une nouvelle lumière au service de l’évangélisation que l’Eglise attend des Chrétiens et à plus forte raison des personnes consacrées » Mère Yvonne nous rappelle que par vocation nous nous sentons particulièrement interpellées à donner notre contribution spécifique dans le monde entier. La conscience que sainteté et Mission sont en étroite corrélation, nous ouvre le cœur à accueillir l’exigence de la nouvelle évangélisation comme don et devoir pour renouveler notre vie de foi ».

Mère Yvonne conclut avec l’invitation de confier à Marie, Etoile de l’évangélisation, l’engagement d’évangéliser avec enthousiasme et de l’invoquer pour qu’elle nous enseigne à toutes à « être aujourd’hui, présence lumineuse, porteuse de joie et d’espérance, missionnaire de la Parole ».

Comme Institut nous sommes infiniment reconnaissantes au Saint Père du don précieux de sa Lettre et de l’ouverture de l’Année de la foi qui certainement rendra plus solide et plus joyeuse notre marche et notre rapport avec le Seigneur Jésus.

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.