Journée mondiale des droits de l’homme

Journée mondiale des droits de l’homme «2011 a été une année extraordinaire pour les droits de l'homme. Des millions de personnes ont décidé que le moment était arrivé de revendiquer leurs droits en se donnant rendez-vous dans les rues et sur les places pour réclamer des changements ». Avec ces paroles Navanethem Pillay, le Haut Commissaire pour les Nations Unies introduit le 63 e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Le 10 décembre 2011 le monde célèbre la journée des Droits de l'homme, un anniversaire particulièrement significatif celui-là, 2011 étant un tournant pour des millions de personnes.

Tout a commencé par le printemps arabe, l'Afrique du Nord d'abord puis le Moyen Orient a haussé la voix et des milliers de personnes sont descendues sur les places pour revendiquer leurs droits, pacifiquement. Après des années de vexations de la part de gouvernants totalitaires, le peuple magrébin est descendu dans les rues pour manifester son désaccord donnant vie au mouvement rebaptisé le printemps arabe. Tout ceci a été possible grâce à l'utilisation massive d'internet qui à travers les médias sociaux a fait connaitre fortement sur la presse internationale ce qui arrivait en Afrique du Nord et au Moyen Orient. Bien que d'en d'autres formes et pour des motifs différents, des peuples du Nord du monde sont descendus sur les places pour revendiquer les droits d'égalité et de liberté. Londres, Madrid, New York et Rome pour n'en citer que quelques uns, ont été envahis de ceux qu'on a appelé les « indignés ». Dans ce cas ce fut la crise économique globale qui a porté des milliers de personnes sur les places pour revendiquer un système social et une économie plus justes.

C'est fondamental de célébrer cette journée afin que la société civile avec les Institutions poursuivent la fin ultime de la Déclaration: l'égalité des Droits pour chaque personne humaine. Que l'on parle de pays en voie de développement ou de Nations hautement industrialisées, la violation des droits est une réalité que chacun peut rencontrer. L'histoire nous montre que chaque jour, quelle que soit la partie de la planète où l'on nait et où l'on vit, les droits de l'homme sont bafoués. La question des droits est une bataille que l'on mène chaque jour, et chaque jour les FMA luttent en faveur des droits en siégeant comme IIMA, Institut International des Filles de Marie Auxiliatrice, au Conseil des Droits de l'Homme, un organisme intergouvernemental à l'intérieur de l'ONU. Grâce à leur présence à Genève à l'intérieur de l'Office des droits de l'homme, les FMA apportent une précieuse contribution capable d'influencer les politiques internationales visant à promouvoir et garantir le Droit à l'éducation pour tous.

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.