Unies pour une société meilleure

Unies pour une société meilleure

La promotion de la femme est le thème principal de la dernière vidéo Unies pour une société meilleure, lancée par l'Office FMA de la Communication Sociale et produite par Mission Don Bosco.

La vidéo, qui va être distribuée et qui arrivera prochainement dans toutes les communautés, a été réalisée en Inde à Bangalore, où les sœurs de cette province ont mis en œuvre différents programmes et ont choisi les femmes comme destinataires parce qu'elles sont convaincues que celles-ci représentent le facteur principal capable de faire reculer la pauvreté et d'améliorer le niveau de vie des familles.

Regarder l'Inde avec les yeux des femmes, nous permet d'entrer dans cette grande Nation avec une perspective riche de suggestions et surtout nous donne la possibilité de relever tout ce que leur contribution apporte à la croissance de ce pays.

Avec une population de 1,2 milliard d'habitants, la République de l'Inde est la plus grande démocratie du monde et le deuxième pays le plus peuplé dans lequel les citoyens parlent l'Hindi, l'Anglais et au moins 16 langues officielles et où à l'Indouisme s'associent l'Islam, le Christianisme, le Sikhisme, le Bouddhisme, le Giainisme et autres religions traditionnelles.

Bangalore est la troisième ville la plus peuplée de l'Inde avec 6 millions et demi d'habitants et une des villes d'Asie qui devient rapidement cosmopolite. Bangalore aujourd'hui est connue comme la « Silicone Valle de l'Orient » par la présence de nombreuses sociétés par actions multinationale et aussi le siège de plus de 100 Universités de recherche et de technologie.

L'industrie de la technologie de l'information cependant, prospère aux dépens de la population rurale. Seulement 28% de Bangalore est urbaine et la plus grande partie de sa population s'appuie sur des entreprises agricoles. La différence économique et culturelle devient toujours plus grande et le fait de s'orienter sur les technologies de haut niveau pour tout ce qui regarde l'économie agraire a donné deux aspects à la même ville. Le premier est brillant, innovant et très moderne, montre le succès d'une nation en voie de développement. Le second fait voir des gens qui vivent à la marge, sur les routes, avec des services publics inadaptés et avec d'énormes différences de salaire ainsi que peu d'occasions et de possibilité de soins.

Dans la Province de Bangalore les FMA sont engagées à l'amélioration et la transformation de la vie des femmes et des enfants. Elles travaillent pour la dignité et les droits des femmes à travers la promotion de l'auto conscience, la participation sociale, l'instruction, la formation culturelle, l'autonomie économique et l'assistance sanitaire.

Le centre de développement de la femme, appelé CDEW, est l'organisme d'action sociale officiel des FMA de la Province. Il est né en 2003 comme un organisme de volontariat. Sa mission est de construire une société fondée sur l'amour, la fraternité, la solidarité, l'amélioration économique et la promotion des femmes.

La stratégie du CDEW s'appuie sur l'empowerment : dans l'organisation, dans l'instruction, dans l'autosuffisance économique, dans les soins de la personne et dans la capacité de prendre des décisions.

Au cours des années le CDEW a réalisé avec succès divers projets et programmes : la formation et la croissance d'environ 700 Centres d'autofinancement qui forment une fédération ; des Programmes de production de revenus, des constructions de maisons, d'écoles, des programmes de promotion, d'alphabétisation pour enfants pauvres et pour les plus pauvres dans trois Régions concernant près de trois mille enfants, des programmes de prévention et d'information sur le Sida ; la construction de plus de 500 puits pour recueillir l'eau de pluie pour les plus pauvres au Kanakakkunnu et au Kattappana, des programmes pour les enfants exclus de l'école et pour les alcooliques, 10 mille personnes ont été guéries.

Ecouter le récit de l'expérience de plusieurs femmes et de leurs familles, voir leurs visages et leurs sourires, ouvre à l'espérance et nous fait dire avec conviction ce que déjà disait Mohandas Karam chand Gandhi: « Je crois fermement que le salut de l'Inde dépend de l'abnégation et de l'émancipation de ses femmes ».

Ecris un commentaire
3 commentaires
17/12/2011 - Sr. Oldani Elisabetta

Ho visto il video e mi è piaciuto non solo per ciò che comunica (da diffondere anche tra chi collabora con noi) ma per il modo in cui lo fa; mi sentivo in sintonia con il pensiero, il cuore, il modo di comunicare... da donna a donna.

14/12/2011 - Sr. Crescentia D`Almeida

I am very happy to see that our Social Communications Sector has brought out the video on the topic advancement of women based on real life situations. I hope and pray that we may be able to reach many more women and thus work for the emancipation and salvation of our people.

13/12/2011 - Sor Susana Li

Me parece maravilloso. También nosotras trabajamos en un proyecto parecido: Centro de Capacitación para la Mujer. Madre Mazzarello (CECAMMM), en San José, Costa Rica. Las Hijas de María Auxiliadora abrimos todos los domingos el Centro para más de 700 mujeres que no tuvieron la oportunidad de estudiar o mejorar su condición de vida, para darles un espacio para aprender, valorarse, estrechar de nuevo vínculos sociales y sobre todo aprender evangelizándose en un ambiente que es todo para ellas, abriéndose a la esperanza de la vida!


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.