L`Empowerment des jeunes à travers les Droits de l’Homme

L`Empowerment des jeunes à travers les Droits de l’Homme Genève (Suisse). L'Office des Droits de l’Homme de l’IIMA (Institut International Marie Auxiliatrice) et le VIDES International ont proposé et réalisé le 11 mars dernier, au Palais des Nations Unies de Genève, un « évènement parallèle » au titre de « L’Empowerment des jeunes à travers les Droits de l’Homme ». L’évènement parallèle organisé avec la mission permanente de l’Uruguay, a vu la co-sponsorisation  de 25 missions permanentes, outre l’Office du Haut Commissaire pour les Droits de l’Homme.

L’Evènement parallèle avait comme objectif celui de porter à l’attention de différents pays, l’empowerment des jeunes. Et ce fut justement les jeunes à prendre la parole pour raconter combien  les différentes expériences faites comme protagonistes du changement dans la réalité où elles se sont réalisées, ont changé leur vie.
Tiago Luiz Queiroz Ferreira, 29 ans, de Belo Horizonte, Brésil, Simon-Pierre Escudero, 23 ans, de la France, Laura Catherine Barry, 26 ans des Etats Unis et Johnny Buitrago Pais, 25 ans, de la communauté Indigène de Bribri Talamanca, Costa Rica, sont des jeunes qui ont pris la parole, animée par l’Ambassadeur de l’Uruguay Laura Dupuy. Tous ont parlé de leur expérience de volontariat dans leur pays ou dans d’autres pays, tous engagés dans le travail en faveur de la valorisation des ressources des jeunes.

Dans leur intervention ils ont raconté comment la possibilité de travailler avec les enfants dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la prévention et de la défense de leur propre origine culturelle, a fait grandir en eux la conscience de l’importance de la participation des jeunes et de la nécessité de trouver la place pour s’exprimer et mettre à profit leurs propres capacités.    
Outre les jeunes ont aussi pris la parole deux spécialistes qui ont commenté et laissé des interrogations à la communauté internationale au sujet de la problématique exprimée. Jorge Cardona, du comité pour la Convention des Droits des Enfants et pour la Région Ibéro-Américaine  des droits des jeunes, a pris appui sur ce qu’il a entendu et a fait un  compte rendu de ce qui s’est fait dans divers pays du monde et de ce qui peut encore être fait. Imma Guerras Delgado, de l’OHCHR, Conseiller pour les Droits des Enfants à l’OHCHR, a relancé l’importance d’une réflexion qui parte de ce qui se fait de façon à ce que les différents droits déjà mis en place par les différentes Nations, soient ensuite effectivement actualisés.

Le moment de débat a été très intéressant. Beaucoup de représentants de diverses nations (l’Autriche, l’Italie, le Maroc, la Palestine, le Burkina Faso, les Maldives, la Tunisie, Costa Rica, le Paraguay, l’Uruguay) ont pris la parole, montrant leur appréciation pour la thématique et pour les interventions entendues, accueillant l’invitation  à mettre au centre des intérêts de leur pays les Jeunes, en syntonie avec ce qu’a exprimé le Secrétaire des Nations Unies Ban Kimono, qui a choisi les jeunes comme priorité de son second mandat.

Ecris un commentaire
2 commentaires
15/03/2014 10:29:49 - Sr. Giustina Zanato

Come sento la necessitá di lavorare sempre di piú nel campo dei Diritti umani...anche qui in Mozambico, come in Brasile...senza parlare dell' Itália, mia terra natale, ci sono situazione che possiamo e dobbiamo prendere in mano per garantire i diritti specialmente alle donne a i bambini...Siamo sempre FMA alla ricerca del meglio. Grazie per chi si empegna...

14/03/2014 18:13:16 - Sr.MariaGrazia Caputo

Bravissima Sr.Anna Rita! Oltre ad essere stata capace di condividere con noi le due ultime giornate, hai saputo sintonizzarti in modo intelligente co un ambiente nuovo e con tutte le persone che hai incontrato. Inoltre sei stata più che tempistica nel comunicare la notizia...Grazie in nome di tutti i membri dell'Ufficio dei Diritti Umani!


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.